Au Québec, les émissions de gaz à effet de serre (GES) des bâtiments représentent 7,1 mégatonnes (Mt) d’équivalents CO2 (en 2020). Le gaz « naturel », mieux appelé gaz fossile, est responsable de 63 % de ces émissions. Dans le milieu industriel, commercial et institutionnel, les émissions de GES liées au chauffage sont évaluées à 4,1 Mt d’équivalents CO2, soit 5,5 % des émissions de GES de la province. Ces émissions sont équivalentes aux émissions annuelles de 1,26 millions de voitures.

Au moins 46 000 bâtiments commerciaux et institutionnels doivent encore être décarbonés au Québec alors que le chauffage des bâtiments est reconnu pour être un des secteurs les plus faciles à décarboner.

Nous revendiquons, pour tous les milieux de travail:

1

L’élimination des appareils de chauffage utilisant du propane, du gaz ou du mazout dès la fin de leur durée de vie utile ou, au plus tard, en 2030.

2

La mise en place de mesures de réduction de la consommation énergétique des bâtiments et une gestion intelligente de la pointe.

 

3

Une transition juste des travailleuses et travailleurs du secteur du gaz fossile vers Hydro-Québec ou vers d’autres secteurs d’activité écologiquement et socialement bénéfiques.

 

Cette campagne est menée en partenariat avec